Yannick Doublet - Photographe




Je suis un piéton, rien de plus.

Photographier la ville, c’est comme y marcher un instant ou une multitude de petits instants singuliers.
En passant. En trouvant dans le rythme de ces pas un mode de connivence avec celui de la cité, en épousant la foule piétonne.

Des pas sages, des pas cadencés, des marches en dehors des clous, des marches sur les plates-bandes, des marches sur des œufs, des marches sur la tête, sans se laisser marcher sur les pieds.

J’ai tous ces pas quelque part dans la tête, devant et derrière l’objectif.


 

Top